Une fois parvenus en Belgique, les vivres ou les vêtements en provenance des Etats-Unis sont répartis dans les différentes provinces qui elles-mêmes les distribuent dans les localités selon leurs besoins.


Combien d’enfants par famille? Ont-ils encore leurs deux parents? Que font-ils? Le carnet que reçoit chaque famille s’approvisionnant dans les épiceries du CNSA reprend la composition familiale de mois en mois.

Ce genre d’affiche était diffusée aux Etats-Unis « Ne gaspillons pas la nourriture tandis que d’autres meurent de faim! » Te souviens-tu de Victoire Peignois?

Lorsqu’elle se retrouve veuve avec cinq enfants, elle se voit confier la mission d’aller chercher du ravitaillement au magasin du comité de Virton. Au départ, elle n’avait d’autre choix que de transporter les vivres à l’aide d’une brouette, ce qui rendait sa tâche épuisante.

Finalement, elle a fait appel à la générosité des villageois afin qu’ils lui achètent une mule. C’est ainsi que « Louise » arriva au village. Le dimanche, grâce à Louise, Victoire se rendait à l’orphelinat de Habay où deux de ses enfants avaient été placés en attendant que la situation s’améliore…

Virton Victoire Peignois #top Table 3 Le CNSA: LES AMERICAINS AU SECOURS DE LA BELGIQUE Faire ses courses  en 1914?